Lettonie - Francija : Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija
Amitié, news et enchantements France - Latvija ♫ Draudzība, apmaiņa, sadarbību, starp Latvija un Francijā

Depuis la Lettonie et la France, média participatif d’informations entre lettons et francophones pour favoriser amitié et projets solidaires avec un des pays baltes enchanteur au nord-est de l’Europe.

La Voie Balte brule de tous feux
JPEG - 21.4 kb
Protest songs of Baltics Choirs
Article mis en ligne le 6 février 2013
dernière modification le 22 février 2013
Imprimer cet article logo imprimer

La voix Balte brule et proteste en chansons

C’est la musique traditionnelle Baltique. Les chanteurs sont des agriculteurs de la Lettonie, de la Lituanie et de l’Estonie.

Alors que les dirigeants européens se réunissent jeudi pour discuter de la prochaine budget à long terme de l’UE, les agriculteurs baltes s’est rendu à Bruxelles pour protester contre ce qu’ils considèrent comme un traitement injuste de l’UE. Le financement de l’agriculture qu’ils obtiennent actuellement est beaucoup moins que la moyenne de l’UE.

« Le message principal de notre protestation d’aujourd’hui sont les agriculteurs des trois pays baltes se sont réunis ici pour protester pacifiquement. Nous allons chanter des chansons traditionnelles en ce qui concerne le sommet et la décision prise concernant le cadre financier pluriannuel. Nous espérons que cette fois nous allons être entendu et la décision politique sera faite en toute équité avec les producteurs baltes par rapport aux paiements directs », a déclaré membre du conseil de l’Association lituanienne des coopératives agricoles Maciulevičius Mindaugas.

« Nous comprenons versements égaux ne sont pas possibles, car je crois que les agriculteurs d’autres pays européens ne veulent pas voir leurs paiements diminué. Mais encore une fois, ce n’est pas juste si nous recevons des paiements 2 ou 3 fois plus faibles à l’hectare », a déclaré le ministre letton de l’agriculture Laimdota STRAUJUMA.

Tous les agriculteurs à travers l’Europe opérer dans le marché unique et la nécessité de suivre les mêmes règles de l’UE. Mais quand il s’agit de dotations budgétaires, il ya un écart important entre les anciens et les nouveaux membres.

Agriculteurs baltes reçoivent moins de 100 € par hectare. Les agriculteurs des Pays-Bas, en Belgique et en Italie, plus de 400 €.

« Nos agriculteurs ne veulent pas les différences entre les paiements directs à l’hectare, car les coûts sont à peu près les mêmes, mais les paiements sont deux ou trois fois plus faible. (...) Nous avons plus de 60000 agriculteurs très petites et je ne vois aucune possibilité de croissance pour eux si le continuer à recevoir les petits paiements directs avec les mêmes coûts. Encore une fois, pendant 7 ans. Ce n’est pas acceptable ", a déclaré le ministre letton de l’agriculture Laimdota STRAUJUMA.

« Tous les agriculteurs de l’Union doivent obéir au bien-être animal même, les conditions environnementales et de sécurité alimentaire et des règlements. Cette réglementation vous avez besoin d’investir en tant que fermier énormes sommes d’argent et les paiements directs sont un filet de sécurité pour l’investissement. Donc, nous devons être compétitifs ", a déclaré membre du conseil de l’Association lituanienne des coopératives agricoles Maciulevičius Mindaugas.

La coalition estime que si les inégalités actuelles sont traités dans la réforme de la PAC, l’agriculture risque de disparaître dans la mer Baltique.

« Nous perdons notre population rurale vers les pays occidentaux où les agriculteurs sont en mesure de payer les salaires plus importants. Nous perdons nos jeunes à la campagne, nos écoles, centres culturels, etc Si nous les perdons nous ne serons pas en mesure de le reconstruire à nouveau », a déclaré membre du conseil de l’Association lituanienne des coopératives agricoles Maciulevičius Mindaugas.

Plus tôt en Novembre, le Premier ministre letton déjà menacé d’opposer son veto éventuel accord sur le budget de l’UE si leurs demandes sont ignorées.

« Retour en Novembre, il y avait une proposition pour soulever légèrement le niveau des paiements directs. Mais la taille de ce ne serait que 70% de la moyenne de l’UE. Mais ce qui est plus important, c’est quand il va se passer. La proposition était à l’horizon 2020, ce qui est encore 6 ans. Mais nous pouvons voir que le mal est fait en ce moment et nous aimerions y mettre fin dès que possible », a déclaré membre du conseil de l’Association lituanienne des coopératives agricoles Maciulevičius Mindaugas.

Les agriculteurs sont déjà venus à Bruxelles en Novembre appeler pour de plus grands paiements directs qui mettent les rapprocher de la moyenne de l’UE.

voir article

Forum
Répondre à cet article


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS

2009-2014 © Lettonie - Francija : Informations, actualités, échanges, coopération, amitiés France- Latvija - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.78.34